[Faits divers] Insécurité : Une importante cargaison d'engins explosifs interceptée à Garoua

Il s’agit de 207 engins explosifs improvisés(EEI), d’un poids total de 2070 kg, retrouvés dans une voiture de marque Starlet. La prouesse est mettre à l’actif des éléments de la mission Halcomi de la zone 3(Halte au commerce illicite). C’était le 29 août dernier dans la localité de Pakete, dans l’arrondissement de Demsa à moins de 5km de la ville de Garoua, chef-lieu de la région du Nord. Selon nos sources, ce véhicule à bord duquel se trouvait cette cargaison, était en provenance du Nigéria voisin. Le conducteur a pu traverser sur une distance de près de 100 km, les multiples postes de contrôle de la police et de la gendarmerie. Les forces de défense et de sécurité qui ont testé ces engins explosifs improvisés sur instructions du gouverneur de la région du Nord, ont confirmé leur dangerosité. Si les noms des présumés propriétaires non pas été confiés à la presse, l’on s’interroge encore sur la destination finale de cette cargaison en provenance du Nigéria, dans un contexte marqué par les explosions des engins dans certaines villes du pays à l’instar de Yaoundé. Une menace à prendre très au sérieux. Interdiction des activités des véhicules de marque Starlet Dans la région du Nord, ces voitures sont réputées pour le transport des marchandises entre le Cameroun et le Nigéria. Elles permettent également les déplacements des populations dans les localités de Demsa, Bénoué, Dembo, Mayo Hourma, Bascheo et Garoua. « A compter de ce 31 août 2020, le gouverneur de la région du Nord a pris cette décision conservatoire pour minimiser le danger car ce sont ces véhicules qui transportent toujours les objets suspects. La décision prise par Jean Abate Edi’i est donc salutaire même si elle va créer de réels dommages aux populations de cette région qui sont habituées à utiliser ce moyen de locomotion pour se déplacer », commente une élite de cette partie du pays.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App