[Faits divers] Insécurité : trois présumés braqueurs interpellés à Douala

Ils semaient la terreur dans la ville et ont tenté de braquer une microfinance à Ndogpassi. Ils ont été présentés à la presse le 11 juin dernier dans les services de la police judiciaire du Littoral à Douala. Trois présumés braqueurs qui semaient la misère dans la capitale économique sont désormais hors d’état de nuire. Ils ont tenté notamment de braquer une microfinance à Ndogpassi dans le 3e arrondissement de Douala. D’après la police, ils font partie d’un gang constitué de plusieurs présumés malfrats. L’un d’eux a été interpellé et son exploitation a permis de mettre la main sur deux autres qui n’avaient pas forcement opéré à Ndogpassi, mais dans d’autres quartiers, renseigne la police. Ils ainsi été interpellés par les éléments antigangs de la police judiciaire aux quartiers Bepanda, PK 9 et Ndogpassi. Ces trois hommes âgés de 25, 36 et 39 ans avaient à leur possession un pistolet automatique de calibre 9, une arme de fabrication artisanale de calibre 12 et du gaz lacrymogène. Les enquêtes menées auprès de ces hommes ont fait état de la présence d’un complice à Bertoua (Est) qui reste en fuite. Mais pour combien de temps ? Ses trois compères seront présentés devant les tribunaux dans les prochains jours.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps