[Faits divers] Extrême-Nord : deux soldats tués dans les attaques de Boko Haram

Les insurgés ont mené fait irruption dans la nuit du 25 au 26 septembre dernier à Sagme. Deux attaques des combattants de la secte Boko Haram ont été enregistrées contre des positions de l’armée dans les régions de l’Extrême-Nord du Cameroun. Selon le journal l’Œil du Sahel, les insurgés ont mené fait irruption dans la nuit du 25 au 26 septembre dernier à Sagme. C’est dans l’arrondissement de Fotokol. Le bilan de cette attaque fait était d’au moins trois assaillants ont été tués et trois militaires blessés, selon le journal. Hier lundi 27 septembre, l’on apprenait qu’un soldat est décédé des suites de ses blessures. Les mêmes sources confirment une attaque, dans la nuit du 26 au 27 septembre. Des éléments du Bataillon d’intervention rapide (BIR) sont tombés dans une embuscade des insurgés au quartier Gozon Gozon à Moskota. Deux combattants ont été tués et un fusil et une boite de munitions récupérés. Un soldat du BIR a été tué dans le camp de l’armée.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps