[Faits divers] Elimbi Lobe violemment agressé devant son domicile à Douala

L’ancien militant du Social democratic front est actuellement en soins intensifs à l’hôpital militaire de la garnison dans la capitale économique. Ce dimanche matin, Elimbi Lobe a été victime d’une mortelle agression devant son domicile à Bonapriso. L’homme politique était sorti de sa maison de très bonne heure pour se rendre à Yaoundé lorsqu’il a été attaqué par trois bandits à bord d’une moto. Ces hors-la-loi ont emporté ses téléphones et sa mallette qui contenait ses documents personnels. Ces derniers, apprend-on vont lui porter un coup de poignard dans le ventre et une balle au niveau du genou. Aux dernières nouvelles, l’ancien militant du Social democratic front (SDF) est actuellement en soins intensifs à l’hôpital militaire de la garnison dans la capitale économique. Le promoteur de la plateforme Kawtal est hors de danger. Selon des sources médicales, «il est conscient mais a perdu beaucoup de sang». Sans langue de bois Abel Elimbi Lobe est connu comme un homme qui n’a pas sa langue dans la poche. Son franc parler lui vaut de nombreux ennemis tant dans le camp du pouvoir que dans celui de l’opposition. Il y a de cela quelques jours, celui que beaucoup surnomment « opposant de l’opposition » taclait certains de ses confrères en ces termes sur les antennes de LTM TV. «Le problème est qu’aujourd’hui, beaucoup de Camerounais ne se retrouvent pas dans l’opposition. La faute à certains acteurs qui empêchent qu’ils puissent faire le bon distinguo. Le rôle d’un acteur politique est de tenir un discours et de tester la popularité de ce discours en se faisant élire. On ne peut pas boycotter aujourd’hui et se poser en professeur de l’opposition», disait-il.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App