[Faits divers] Ebolowa : Un policier brutalise à mort le passager d'une moto

Le policier voulait sanctionner le passager parce qu’il ne portait pas de masque. Les faits se sont déroulés le 25 Avril 2020. Un policier en service au Commissariat du 3ème arrondissement d’Ebolowa a intercepté une moto roulant à toute vitesse et transportant un passager qui n’arborait pas de masque facial. Selon des sources, le passager en question est un élève du Collège Bonneau d’Ebolowa. Il est inscrit en classe de Terminal littéraire. Il est dit qu’il s’est retrouvé hors de la maison parce qu’il courait acheter des médicaments à sa grand-mère malade. Dans sa grande précipitation, il a oublié de prendre le masque. Le port du masque ayant été généralisé dans tous les lieux ouverts au public depuis le 13 avril 2020, le policier sus mentionné a voulu arrêter l’élève sus présenté. La moto roulant à toute vitesse, le choc a été si violent que l’élève s’en est sorti avec quatre dents arrachées, les deux lèvres broyées et le visage refait. La scène a provoqué la colère des motos taximen. C’est le sous-préfet d’Ebolowa I qui a calmé la situation. Informé de ce qui se passait, l’autorité administrative est immédiatement descendue sur les lieux. Il a réussi à apaiser les esprits et à ramener les uns et les autres à de bons sentiments. L’élève blessé a été conduit à l’hôpital régional d’Ebolowa où il est sous soins intensifs. «Personne n’est au dessus de la loi. On a exigé au policier de prendre en charge les soins du blessé. Le médecin légiste m’a rassuré que son état est stable», a déclaré Akondji Elvis Mbahagwen le sous-préfet d’Ebolowa I,.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps