[Faits divers] Dschang : il tue son fils à cause d'un doigt de banane

Le meurtre a été commis le 14 mars 2021. L’assassin a pris la poudre d’escampette. Consternation hier dimanche à Dschang, chef-lieu du département de la Menoua, région de l’Ouest. Un homme prénommé Guy Bertin, a assassiné son fils de 11 ans à cause d’un doigt de banane décroché sur son piège à rat. D’après des témoignages, le crime s’est produit à Foréke-Dschang lieu-dit Maka’a, derrière hôpital, où des populations ont découvert dans l’émoi le jeune garçon gisant dans une marre de sang. Ivre de violence, l’assassin, apprend-on, a menacé de s’en prendre à la machette aux personnes venues s’enquérir du drame qu’il a commis, avant de s’enfuir. Alertés, les éléments des forces de maintien de l’ordre sont descendus sur le lieu du drame pour s’enquérir de la situation. Une enquête est ouverte et l’assassin est vivement recherché. Difficile de savoir les mobiles qui l’ont poussé à tuer son fils. Mais l’assassin qui est livreur d’huile de moteur bien connu à Dschang, apprend-on, est réputé violent envers ses enfants. Des témoins rapportent que peu avant son crime, il a bastonné ses jumeaux au point qu’ils soient encore internés dans un centre de santé de la ville. Ce nouveau drame survient quelques jours seulement après l’assassinat d’une femme à Bametouo, un village du groupement Bamessingue dans les Bamboutos, toujours à l’Ouest. Le 9 mars dernier, Lislore Ngoueni, 23 ans et enceinte de 7 mois a été assassinée par son mari à cause d’une gorgée de bière. La défunte a laissé deux filles.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps