[Faits divers] Douala : un homme assassiné par sa famille

Le dénommé André Marcel Ntomè, 44 ans, a été empoisonné par sa femme et son fils, dans la capitale économique, dans des circonstances plutôt particulières. Il était ingénieur en génie civil à Douala, la capitale économique du Cameroun. André Marcel Ntomè a été tué en fin de semaine dernière. Selon les informations données par les témoins, l’homme de 44 ans a été empoisonné par son fils grâce à la complicité de sa mère, l’épouse du défunt. «Le jeune ingénieur en génie civil a mangé un soir en famille un plat de riz, servi par son épouse. Immédiatement après la première bouchée, André sera pris d’une vive violente et cruelle douleur au ventre. Il sera aussitôt conduit à l’hôpital et c ‘est là qu ‘il rendra l’âme», a relaté un proche de la famille. Après ce décès soudain qui a surpris tout son entourage, une enquête sera ouverte par la gendarmerie. Les forces de l’ordre commenceront d’abord par interroger les enfants et la femme, étant donné que ce jour-là, ils ont assisté à la scène. Au cours des interrogatoires, contre toute attente, la femme d’André Marcel accusera son fils, le deuxième enfant du couple. Le garçon âgé de 17 ans, surpris, va à son tour dénoncer sa mère qui, selon son témoignage, l’aurait convaincu d’empoisonner son papa, qui l’a pourtant beaucoup aimé. Les deux empoisonneurs, selon un proche de la famille, ont confié avoir tué l’ingénieur, pour se venger d’une demande financière importante qu’il n’aurait pas honoré à leur endroit, pendant les fêtes de fin d’année 2020. Le corps d’André Marcel Ntomè Njawouo, qui avant sa mort résidait au quartier PK8, a été déposé à la morgue de l’hôpital militaire de Douala. Pour ce qui est du fils et de l’épouse de la victime, ils bénéficient encore d’une présomption d’innocence, dans l’attente des conclusions finales de l’enquête qui se poursuit. Les résultats de l’examen médico-légal et de l’autopsie sont les derniers éléments de l’enquête attendus, qui sans nul doute seront la clé de cette douloureuse histoire.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps