[Faits divers] Douala : neuf élèves pris en flagrant délit de consommation de drogue

Ils se livraient par ailleurs aux partouzes dans une chambre lorsqu’ils ont été interpellés par la gendarmerie. Ils sont âgés entre 15 et 17 ans et élèves au collège moderne et bilingue la Maturité, situé dans l’arrondissement de Douala 5. Ils ont été surpris le 10 novembre 2020 dans une chambre au marché Makepè-Missokè en flagrant délit de consommation de drogue, d’alcool et s’adonnant à une partie de sexe en groupe. Parmi ces élèves, figure un mécanicien, cinq filles et trois garçons. « C’est la population qui nous a mis au courant. Parce qu’ayant consommé à l’excès, ils se sont mis à crier. C’est ce qui a attiré l’attention des gens au marché puisque la maison est loin de là », déclare le commandant de brigade de la gendarmerie de Bepanda qui a interpellé les jeunes élèves dépravés. Il indique que ses éléments les ont « retrouvés ivres, d’autres couchés inconscients et bavardant dans tous les sens dans la chambre ». Ils ont été conduits dans un hôpital de la place pour une prise en charge appropriée, poursuit le commandant de brigade de Makepè. Une mauvaise nouvelle qui a laissé des parents sans voix. « On m’a appelée, et j’ai cru qu’elle a eu un accident. Mais je viens d’entendre des histoires pareilles concernant ma fille. Je n’en crois pas mes yeux. C’est depuis quand qu’elle fait ces trucs ? Ce n’est pas possible… », s’indigne une maman dont la fille âgée 15 ans est sous soins intensifs. Elle est, apprend-on, celle dont le cas est à craindre puisque retrouvée dans cette chambre inconsciente et complètement nue. Convoqués, les responsables du collège se disent dépassés par la situation de ces élèves qui ont d’abord déclaré aux enquêteurs avoir été chassés du collège avant d’avouer le contraire sous la pression de ces derniers. L’enquête se poursuit. C’est une énième affaire de dépravation des mœurs qui reflète l’ampleur de la délinquance juvénile à Douala.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App