[Faits divers] Douala : les élèves de plus en plus agressés autour des établissements

Ils sont victimes des délinquants qui dépouillent argent, téléphones et fournitures scolaires. Le souvenir est encore poignant dans l’esprit d’Alain K. Elève dans un collège de l’arrondissement Douala 5, ce dernier a été agressé à la sortie des classes il y a près d’une semaine. Sous la menace d’un couteau, des délinquants ont arraché son sac et emporté une somme de 2000 FCFA. Il relate que l’un des agresseurs a failli le poignarder avant d’essuyer le refus de ses compères qui ont estimé qu’il est encore un enfant. Comme Frank K, plusieurs élèves sont victimes d’agressions autour de leurs établissements en ce début du second trimestre à Douala. La palme d’or revient au lycée bilingue de Nyalla, où les agressions d’élèves sont devenues quasi quotidiennes. Ici, c’est le phénomène de « taxage » qui fait fureur. Il s’agit de bandes de délinquants qui se cachent non loin des établissements et agressent des élèves avec des couteaux pour les dépouiller de leurs sacs, téléphones portables, cartables et argent. Dans ce lycée, apprend-on, ce sont les élèves du premier cycle et particulièrement les jeunes filles qui sont les plus exposées. Informé de cette insécurité autour de son établissement, le proviseur Michel Atangana, confie avoir pris des dispositions pour rassurer les parents. Les chefs de quartiers et les autorités administratives de l’arrondissement de Douala 3 sont d’ores et déjà alertés. Ils lancent un appel aux élèves à coopérer avec eux pour mettre hors d’état de nuire ces brigands qui sèment l’insécurité autour des établissements.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App