[Faits divers] Douala : il assassine son épouse et s'enfuit

Léopold Tchokowe a découpé sa femme Christelle Wandji Koulewa qu’il accusait d’infidélité le 20 mai 2021. Il l’a découpé à la machette, l’a rangé sur le lit et a disparu. Léopold Tchokowe, 45 ans, a assassiné son épouse Christelle Wandji Koulewa, 37 ans, dans la nuit du 19 au 20 mai 2021 au bloc 39 à Mabanda Bonabéri, dans le 4e arrondissement de Douala. D’après des témoignages, l’assassin accusait son épouse d’infidélité. Une accusation toujours rejetée par son épouse qui dit-on, était soumise à une bastonnade régulière chaque fois que les deux époux se disputaient. Mais le drame est finalement survenu au moment où l’on ne l’attendait pas. Dimitri Kameni, frère cadet de la défunte relate à nos confrères de Radio Balafon qu’il est rentré du travail et a trouvé sa sœur et son époux en bon terme. « Mon beau-frère a emprunté la moto de son frère et m’a demandé de la lui remettre. A mon retour, ma sœur m’a servi et j’ai mangé. Quand je suis allé me coucher, un ami à mon beau-frère est venu toquer à 1 h du matin pour demander s’il est là. Il a insisté et lorsque je suis allé le réveiller, j’ai trouvé la porte de sa chambre ouverte et qu’il n’était pas là. C’est en ce moment que je découvre ma sœur couchée et découpée sur le lit », raconte Dimitri Kameni. Les premières enquêtes de la gendarmerie qui s’est saisie de l’affaire révèlent que la femme a été droguée avant d’être exécutée par son époux autour de 3h. Ce dernier activement recherché, aurait envoyé un message à l’amant de sa défunte épouse qu’il ne regrettait pas son acte. Le couple était légalement marié avec trois enfants dont un garçon et deux filles qui dormaient au moment du crime.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps