[Faits divers] Douala : Deux présumés violeurs interpellés

Les présumés bourreaux de J.Josée Yankam, 30 ans, décédée le 25 avril dernier des suites de viol, viennent d’être appréhendés. Il s’agit de Bayi Djebayi et Tague Chedjou. Le 3e de la bande est encore en cavale, tandis que ses deux compères ont été présentés à la presse le 28 juin dernier par les éléments du commandant de la brigade territoriale de Logbaba à Douala, Régine Ambassa. On leur reproche d’avoir violé à mort J. Josée Yankam. Cependant, les mis en cause nient les faits en bloc, malgré les preuves présentées. C’est à partir du numéro de série du téléphone de la victime que les enquêteurs ont pu remonter à eux. D’après les informations obtenues de la gendarmerie, c’est dans une chambre au quartier Pk 11 au lieudit entrée « Marie-Claire » que la victime aurait été violée avant d’être transportée agonisante à l’hôpital de la Cité des palmiers, pour finalement rendre l’âme à l’hôpital Laquintinie. L’autopsie réalisée sur le corps de J. Josée Yankam a révélé une pénétration anale et vaginale en plus d’une blessure au crâne. Les présumés ont été écroués à la prison centrale de Douala.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App