[Faits divers] Deux milliaires perdent la vie après une attaque de Boko Haram

Selon les sources sur place, le drame est survenu dans la nuit du lundi 28 septembre au mardi 29 septembre 2020, dans la localité de Zeleved, c’est dans la région de l’Extrême – Nord Cameroun. Nouvelle triste pour l’armée camerounaise au front contre Boko Haram dans l’Extrême-Nord du pays. D’après une source sur place dans cette région du pays, deux militaires camerounais ont trouvé la mort à la suite d’une attaque de Boko Haram. Le drame est survenu dans la nuit du lundi 28 septembre au mardi 29 septembre 2020. C’était plus précisément dans la localité de Zeleved, village logé dans le département du Mayo-Moskota, région de l’Extrême-Nord. De l’avis de l’association « SEMBLE », qui suit de près la situation sécuritaire dans cette région du Cameroun, ce sont les éléments de Boko Haram qui ont perpétré l’attaque. Kolofata « Des éléments armés de Boko Haram ont visé un poste militaire du 42ème Bataillon d’Infanterie Motorisée (BIM) de l’armée camerounaise. En plus des deux fantassins tués dans cet assaut, un autre a été blessé. Les terroristes ont emporté «quatre armes dont deux collectives et deux M21, plus des boites chargeurs garnies», soutient l’association. Sur le coup, le poste a été complètement détruit. L’on apprend aussi, que ce mardi 29 septembre 2020, la secte islamiste a fait une incursion dans l’arrondissement de Kolofata. Ici, il y a eu deux blessés, il s’agit notamment d’un membre du comité de vigilance et une femme âgée d’environ 56 ans. Par ailleurs, les assaillants ont cambriolé plusieurs maisons et emportés divers objets.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps