[Faits divers] des morts dans l'incendie d'une boîte de nuit à Bafang

Les flammes ont fait d’importants dégâts matériels et tué deux compatriotes dans une boite de nuit de la ville Bafang, en ce jour de célébration de la fête nationale du Cameroun, 20 mai. Mauvaise nouvelle pour les adeptes de Bacchus. Et pas seulement pour eux. 237online.com a appris que la boite de nuit la plus fréquentée de Bafang (région de l’Ouest) dénommée « Le Metro » a pris feu. Le drame s’est produit dans la matinée de ce mercredi 20 mai 2020. Deux personnes ont malheureusement été calcinées dans l’incendie. Le bilan fait également état de dégâts matériels. Pour l’heure, l’origine du drame est inconnue : « Pour le moment, aucune personne ne peut vous dire avec certitude les causes exactes de ce feu », confie un témoin. Alertées, les autorités administratives de la ville sont arrivées sur les lieux. Notamment, le procureur de la République, le médecin légiste et l’autorité municipale. Mais malgré les efforts consentis avec les populations, elles n’ont rien pu faire. « Depuis 04 h du matin, la population a essayé d’intervenir mais nous avons des dégâts importants en vies humaines et en matériels », déclare Anne Njomkam, maire de Bafang. « J’ai mobilisé mes éléments, mais malheureusement « Le Metro » qui est un snack bar le plus fréquenté de la ville avait pris feu », explique une autre autorité. Les dépouilles calcinées ont été transportées à la morgue de la commune. Telle une trainée de poudre, l’information a drainé du beau monde. Au mépris des mesures barrières pour riposter contre la propagation du coronavirus, les populations se sont, sans doute, touchées. Pour cause, tout le monde voulait voir les dégâts.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App