[Faits divers] Branchement d'eau frauduleux : Les pirates d'eaux dans le viseur

Une campagne de lutte contre ce fléau a débuté à Yaoundé depuis lundi et compte s’étendre dans tout le pays. Une équipe de Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) accompagnée des forces de l’ordre a dû supprimer une sortie d’eau hier à Mimboman. En d’c’Jtres termes, fermer définitivement plusieurs branche-mer cS. C’est que certains abonnés rrocèdent depuis longtemps a la fraude à l’énergie hydraulique. Il s’agit en fait de toute activité visant à se procurer de l’eau de la Cam-water de façon ponctuelle ou pérenne dans des conditions autres que celles définies par les textes. Par exemple sur un compteur à sorties supplémentaires alimentant quatre personnes, l’une d’elle a été trafiquée et le fraudeur puise illégalement de l’eau. C’est l’un des cas découvert à Mimboman. La fraude a duré cinq mois. Après que son compteur ait été déposé pour non paiement d’arriérés d’un montant de 35 251 F, ledit abonné a trafiqué sa sortie d’eau et s’est ravitaillé à volonté. « Il suffit qu’il ouvre le bouchon qu’il a lui-même installé pour que l’eau jaillisse. De plus, tout le quartier vient s’abreuver à cette source», s’indigne André Banaken, chef d’agence Camwater de Mvog-Ada. Ailleurs, un autre fraudeur découvert pratique le raccordement direct à partir d’un branchement de l’entreprise. « C’est un branchement clandestin, il n’a ni compteur ni abonnement mais profite de notre raccordement pour tirer de l’eau à l’aide d’un tuyau à compression», regrette le chef d’agence. Il estime à 250, les cas de fraudes dans sa zone. Une perte en eau énorme estimé à des centaines de milliers de francs par an. C’est pour remédier à ce genre de pratique qu’une campagne de lutte (task-force) contre la fraude a été initiée par Camwater dans la ville de Yaoundé. Selon Janvier Dja-dibeng Djenda, chef de brigade de lutte contre la fraude à la Camwater, l’on compte près de 18 types de fraudes hydrauliques. Les plus régulières sont notamment les raccordements en direct, les branchements clandestins, les bypass. Il aussi les déplacements compteurs, les compteurs à l’envers, les compteurs divisionnaires sur régulier et les compteurs en place sans abonnement régulier.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps