[Faits divers] Batouri : Deux trafiquants d'Ivoire interpellés

Deux hommes âgés de 29 et 30 ans sont tombés dans les mailles la délégation départementale des forêts et de la faune de la Kadey, région de l’Est, le 13 novembre dernier. Appréhendés avec deux pointes d’ivoire, ces présumés trafiquants d’espèces fauniques ont été interpellés dans leur chambre d’hôtel alors qu’ils tentaient de vendre leur « marchandise ». Des défenses d’éléphant qu’ils avaient transportées de Kenzou à Batouri, enveloppées dans une couverture et dissimulées dans un sac de voyage. Des sources proches du dossier affirment sous anonymat que les deux individus appartiendraient à un vaste réseau de trafiquants, proche de la frontière avec la République centrafricaine et la route reliant Bertoua à Yokadouma. A cet endroit, les réseaux de trafic d’ivoire y auraient développé une activité florissante et illégale. Les mêmes sources ont déclaré qu’un des trafiquants avait déjà été interpellé à deux reprises en possession de pointes d’ivoire et avait été relâché sans qu’aucune charge ne soit retenue. L’on apprend qu’il a été arrêté en mars 2019 à Yokadouma par la gendarmerie avec plus de 250 kg d’ivoire. comme espèces protégées conformément à la loi sur la faune et la flore qui régit ce secteur Au Cameroun. Au cours des dernières années, des dizaines de trafiquants ont été interpellés avec de l’ivoire en leur possession.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps