[Faits divers] Bamenda : Le propriétaire de la radio Afrique Nouvelle casse son micro

Bagham-Galim, dans la région de l’Ouest et village natal du propriétaire accueillera sa dépouille ce weekend pour les derniers honneurs. La mort du propriétaire de cette station de radio a été annoncée jeudi 26 juin par le chef des programmes et de l’information, Martial Gnoukapassi. Selon la famille, il est décédé des suites d’une longue maladie à l’hôpital régional de Bamenda. Il sera enterré ce samedi 29 juin 2019. Né en 1964 à Bagham Galim, Daniel Fouozong, âgé de 55 ans, a travaillé à la Télévision nationale la CRTV, avant de fonder Afrique Nouvelle Radio en 2000, à sa retraite. Comme on l’appelait affectueusement, « Pa Dan » était un sous-chef de son village et le successeur de son père. Il était marié et père de plusieurs enfants. Il avait eu des problèmes dans la ville et avait été arrêté devant son domicile en début juin dernier par des soldats en raison du couvre-feu imposé par l’administration du Nord-Ouest. Les journalistes ont lancé une campagne de masse sur les médias sociaux, réclamant sa libération immédiate, qui a porté ses fruits plus tard, puisqu’il a été libéré. Les médias à Bamenda sont sous le choc car il y a à peine un mois, ils ont enterré un célèbre journaliste connu pour ses interventions en langue pidgin, Peter Tebit Chi. Le corps des médias, mais également tous ceux qui l’ont connu se dirigeront sans doute vers Bagham-Galim pour lui faire leurs adieux.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps