[Faits divers] Bamenda : Des voleurs pénètrent dans la mairie de Tubah

Des malfrats ont attaqué la mairie de Tubah à Bamenda, dans la région du Nord-Ouest, en emportant dans leur butin des objets de valeur. L’infraction a eu lieu il y a deux jours et apparaît comme un coup dur pour les responsables de l’institution, qui ont indiqué que les voleurs avaient emporté des ordinateurs, des ordinateurs portables et d’autres équipements de bureau. Ils n’ont pas précisé combien a été perdu à la suite de l’incident. Un acte qui survient à un moment où l’insécurité croissante dans la région a isolé la plupart des employés de leurs bureaux, en raison des menaces constantes et des attaques de séparatistes armés. De nombreux maires des régions les plus touchées du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont abandonné leurs bureaux, menacés et kidnappés par des séparatistes qui veulent que tous les parlementaires, conseillers et sénateurs anglophones démissionnent du gouvernement actuel. Dans une autre zone, précisément le département de Donga Mantung, dans le nord-ouest du pays, seuls trois mairies sont fonctionnelles, la plupart des zones ayant été transformées en un champ de bataille effrayant pour les civils. C’est pourquoi la plupart de ces mairies sont peu surveillées, ce qui laisse la possibilité aux voleurs de s’acquitter facilement de leurs tâches. Bien que le gouvernement ait lancé un ultimatum aux administrateurs en les invitant à retourner dans leurs zones de contrôle, seuls quelques-uns sont revenus. Avec les troubles continus, le taux de banditisme a augmenté, les opérations se déroulant le plus souvent à l’aube. Certains des bandits se sont constitués en factions d’une force séparatiste, volant des civils. Entre-temps, certains quartiers ont toutefois commencé à créer des groupes d’autodéfense afin de réduire le taux de vols dans leurs quartiers et faire face aux différentes attaques.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App