[Faits divers ] Ambiance festive au domicile d'Ernest Obama après sa libération

L’ancien journaliste de Vision 4 a été accueilli en grandes pompes dans son domicile dans un quartier de Yaoundé.C’est une ambiance festive dans la famille d’Ernest Dieudonné Obama Nanace jeudi 25 juin 2020. Il est environ 20 heures lorsque le journaliste libéré après sept nuit passées en détention retrouve les siens. Telle une véritable star, les chansons de louanges, les applaudissements frénétiques, les youyous, cris de joie accueillent l’accusé de Jean Pierre Amougou Belinga. Embrassades et accolades avec le fils libéré meublent la circonstance. Ernest Obama meurt de joie. Les caméras des téléphones des uns et autres sont chargées de faire des selfies et autres photos avec l’espoir de la famille. Dans ses chansons, les membres de la famille, amis ou connaissances exaltent le ciel pour l’immense bien fait « Je suis dans la joie, une joie immense, je suis dans la joie car Dieu m’a libéré… », peut-on entendre la foule extasiée qui chante d’abord en français, puis en Ewondo, la langue maternelle de l’ancien présentateur de Club d’Elites. Lebledparle.com vous propose ci-dessous l’intégralité de la vidéo. Notons que l’ancien journaliste de Vision 4 Ernest Obama a été interpellé le 18 juin dernier puis conduit au SED. Il a retrouvé une liberté « provisoire » à en croire la lettre du président directeur général de du Groupe L’Anecdote au Procureur général de la Cour d’appel de Yaoundé qui a été rendue publique ce 25 juin 2020.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps