[Faits divers] Adamoua : Le phénomène d'enlèvements de personnes refait surface

Dans la soirée du 29 janvier 2020, de retour de la prière, Elh Babadji et son fils ont été enlevés par des preneurs d’otage. La scène s’est produite à Mbalang, dans la commune de Ngan-Ha, département de la Vina. Selon nos sources, le phénomène est de retour après plusieurs mois de calme grâce aux efforts consentis par les forces de maintien de l’ordre et de sécurité qui avaient pris les pleines mesures. La rentrée des preneurs d’otage intervient dans un contexte fortement par les joûtes électorales du 09 février prochain. « Ça n’est pas la première fois que des prises d’otages sont réalisées dans certains villages de cet arrondissement de Ngan-ha. Courant 2015, 2016 et 2017, les villages Kalmet, Bilssoura, Doungang et Yang avaient subi les affres des preneurs d’otages d’enfants et adultes avec demandes de rançons. Depuis le rapt intervenu ce soir, les forces de défenses et de sécurité notamment le 5ème Bir et la 31eme Brim sont en alerte pour retrouver les traces des ravisseurs », explique nos sources.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps