[Faits divers ]4 morts et 12 rescapés dans l'effondrement d'un immeuble à yaoundé

Le pire n’a pas été évité dans l’effondrement d’un immeuble en construction le 20 décembre 2019 au lieu-dit « Shell-Nsimeyong », dans l’arrondissement de Yaoundé 3e.Apres l’arrêt des fouilles organisées par les sapeurs-pompiers et le génie militaire, les opérations de secours ont permis de sortir des décombres 12 survivants. A côté des ouvriers sauvés, 4 personnes ont malheureusement trouvé la mort dans l’affaissement de la bâtisse. La Crtv, l’organisme public de Radio-Télévision, qui donne ce bilan officiel, précise qu’il pourrait évoluer compte tenu de l’état de certains blessé, plongés entre la vie et la mort.« L’immeuble chantier lancé sur une emprise estimée à 300 m2 avait au moment de son effondrement une forte présence humaine provisoirement et sous toutes les réserves d’usage évaluée comme suit : 02 manœuvres sur la deuxième dalle, 03 sur la première dalle, et une dizaine au rez-de-chaussée » indique le Capitaine de Frégate Cyrille Serge ATONFACK GUEMO, Chef de Division de la Communication au Ministère de la Défense. L’enquête ouverte par la gendarmerie renseignera sur les causes de cet effondrement. Toutefois, «Nous pouvons nous risquer à rechercher le lien entre le tremblement de terre intervenu le jeudi 19 décembre 2019 à 84 km de nos côtes, plus précisément au large de Libreville, et dont les secousses ont été ressenties jusqu’ à Yaoundé… Il ne serait pas superflu d’envisager un lien de cause à effet entre lesdites secousses et l’effondrement. Les premières indiscrétions parvenues à notre niveau affirment que ce lundi 20 décembre, les ouvriers ont découvert au petit matin que plusieurs piliers du rez-de-chaussée présentaient des fissures pour les uns, et de légères inclinaisons pour d’autres » rapporte le Capitaine de Frégate Cyrille Serge ATONFACK GUEMO.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps