[Faits divers] 350 paquets de plastiques non-biodégradables saisies à Yaoundé

La marchandise prohibée serait venue du Nigeria voisin. La saisie a été opérée le 20 avril 2021 au marché Madagascar. C’était au cours d’une opération menée sur renseignements par les éléments de la gendarmerie nationale. La perquisition a été faite dans un magasin, où les forces de maintien de l’ordre ont retrouvé 350 paquets de plastiques non-biodégradables d’une valeur de 475.000 F CFA et une somme de 125.000 F CFA. Le butin appartient à un jeune homme de 23 ans, pris en flagrant délit de vente de ces plastiques interdits par la législation camerounaise. D’après des sources, cette marchandise proviendrait du Nigéria et serait passée par Limbe dans le Sud-Ouest du Cameroun. Une enquête à été ouverte en vue de démanteler la chaîne d’approvisionnement. Rappelons que le 24 octobre 2012, un arrêté conjoint des ministres de l’Environnement, de la protection de la nature et du développement durable (MINEPDED) et celui du Commerce, interdisait l’utilisation des emballages plastiques non biodégradables au Cameroun. Entrée en vigueur en avril 2014, l’arrêté visait à faire disparaître les emballages plastiques de moins de 60 microns au profit des plastiques biodégradables. Mais près d’une décennie plus tard, les emballages plastiques non-biodégradables continuent à inonder les marchés en dépit de quelques sanctions infligées aux contrevenants.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps