Est : Le collége d'enseignement technique industriel ( CETI )de Diang incendié

Après la fermeture de cet établissement confessionnel spécialisé dans la formation des jeunes camerounais et étrangers en 2016, plus rien ne reste désormais comme souvenir pour les populations de l’arrondissement de Diang, dans le département du Lom-et-Djérem, région de l’Est. En effet, dans la nuit du 22 et 23 février 2019, un incendie d’une rare violence a réduit en cendres restes de l’établissement. L’essentiel des bâtiments (salles de classe, bureaux administratifs, dortoirs, foyers et logements sociaux) ne sont plus que simples souvenirs d’antan pour les témoins de cette destruction. Selon nos sources, il s’agit d’un feu de brousse orchestré par certains villageois pour préparer la prochaine saison des cultures agricoles. C’est donc un week-end noir pour les populations de l’arrondissement de Diang, notamment celles du village Bingomo qui accueillent cet établissement de renom international depuis les années 1960. Il faut dire que la décadence de cet établissement appartenant à la confrérie des Églises chrétiennes, précisément la communauté des Lassaliens, a démarré en 2010 par la compression de quelques spécialités et du personnel enseignant. Avec l’enrichissement de la carte scolaire à travers la création et l’ouverture de plusieurs établissements d’enseignement technique par le gouvernement et certains privés laïcs, l’avenir du Ceti St Joseph de Diang s’annonçait incertain. L’établissement confessionnel n’a pas pu résister à rude concurrence s’est enfoncer considérablement dans l’abîme.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps