[Éducation] Une rumeur de transe dans un lycée sème la panique à Melong (Littoral)

A l’origine, une mauvaise communication autour de la distribution des bibles aux élèves par une organisation chrétienne. L’affaire continue de faire grand bruit même si la situation est revenue à la normale. Une rumeur d’élèves tombant en transe au lycée de Melong centre a défrayé la chronique le 15 mars dernier dans cette localité située dans le département du Moungo, région du Littoral. A l’origine de la pagaille, une mauvaise communication autour la distribution des bibles « Nouveau Testament » par une association chrétienne, rapportent nos confrères de la télévision Canal 2 International. Après que cette association chrétienne a distribué les bibles aux élèves dans trois établissements dont deux lycées et un collège, la rumeur selon laquelle « tous ceux qui ont reçu ce don viennent de toquer à la porte de l’enfer a fait le tour de la ville », a revelé un élève. Suffisant pour semer la panique chez les élèves et parents « au point où certains enfants qui avaient tellement peur sont tombés devant l’église et nous avons tout fait pour les calmer en priant pour eux », a confié un pasteur. Une version contestée par la proviseure du lycée de Melong centre où le phénomène de transe aurait été déclaré. La responsable de l’établissement a démenti qu’aucun élève n’est tombé en transe. Si ce don de bibles a été condamné par des parents d’élèves, le sous-préfet de Melong a relativisé la situation. Il a appelé les populations au calme, en invitant au passage les élèves à se concentrer sur les études et à ne pas céder à la panique.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps