[Éducation] Primes de corrections au BAC : la colère des enseignants

Ceux-ci se plaignent du retard de paiement des primes de corrections. Les examens relevant de l’Office du Baccalauréat du Cameroun (OBC) sont émaillés des fausses notes. C’est le cas du Probatoire de la session 2020. Selon le journal Intégration N°470, les enseignants se plaignent du retard de paiement des primes de corrections. «Lorsque nous lançons les examens comme ceux de 2021, nous à l’Office du Baccalauréat, on recense les différents acteurs, on prépare les états de paiements de ces acteurs qu’on envoie sur le terrain. Et dans chaque lieu, on désigne ce qu’on appelle les billetteurs qui sont censés payer les surveillants, les correcteurs et les chargés de mission. Lorsqu’on finit de faire les états, on somme On prend donc ces états, on compile, et on fait un appel de fonds managérial pour bénéficier de la subvention du ministre des Finances et du ministre des Enseignements secondaires», explique un ancien responsable de l’OBC. Selon ce dernier, il arrive fréquemment que cela prenne du temps : «Malheureusement, il peut arriver que la session des examens 2021 finisse et qu’on arrive en 2022, sans que les correcteurs ne perçoivent leur argent. Là encore, c’est un véritable problème qui retombe sur la tête de l’Office», se plaint-il. Le budget Et de poursuivre : «lorsqu’on arrête un budget, on sait qu’on a notre support que sont les inscriptions. Encore que les inscriptions dépendent du Minesec, puisque c’est elle qui gère les paiements et c’est elle qui nous donne les moyens. En dehors de notre support, nous avons les subventions du Minesec et les subventions du Minfi. C’est à ce niveau qu’il y a problème. Une fois que la subvention du Minesec et du Minfi sont mises à la disposition, ce que la ministre doit faire, c’est de nous donner cet argent». Mais, «le Minesec a dit qu’elle ne peut plus mettre cet argent à notre disposition. C’est elle-même qui fait désormais les dépenses avec cet argent via les comptes bancaires de l’OBC. Cela veut dire que lorsque l’Office a besoin d’argent, on la saisit», d’après ce qu’il dit avoir appris.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps