[Éducation]les recalés du concours d'entrée à l'enam implorent une intervention de Paul Biya

Des candidats recalés non retenus parmi les 119 repêchés manifestent au sein de l’établissement depuis ce lundi. Ils implorent le président de la République d’apporter une solution à leur problème. Dans un reportage de Canal 2 international, des candidats au concours d’entrée à l’ENAM se lamentent. Bénédicte, l’une d’eux, exprime sa désolation : « je m’attendais à ce que, des exceptions faites, peut-être de la limite d’âge soient aussi considérées. Je viens de Bafoussam. Mon sac de voyage est encore là ». De nombreux ex candidats aux concours d’entrée à l’ENAM ont découvert avec surprise les listes des personnes recrutées à titre exceptionnel. Ils sont 119, conformément à une décision du président Paul Biya. Parmi eux, des dizaines de candidats admissibles à plusieurs reprises. Venus pour le rendez-vous donné par le ministre de la Fonction publique, ils sont accueillis par des agents de sécurité. Ces derniers leur ont fait savoir que ceux qu’ils ont retrouvés ce lundi matin ont été appelés vendredi passé. Et qu’actuellement ils sont déjà en formation. Un des déçus se demande sur quel critère l’on s’est basé pour recruter les nouveaux élèves. Un autre supplie au nom de tous les recalés non intégrés parmi les 119 de la liste additive, « le président de régler leur problème avant d’aller à New York ». « Ce n’est pas une revendication », précisent-t-ils. Juste une doléance.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps