[Éducation] la mort d'un élève du collège Frantz Fanon déclenche la polémique

Les responsables de l’école sont accusés d’avoir infligé des sévices corporels au jeune Mvoe Dipita Alexandre, qui a trouvé la mort du 5 octobre 2019. Ces derniers démentent et promettent des poursuites judiciaires contre les auteurs de cette ‘‘désinformation’’.Ces derniers jours, la toile a été inondée d’informations et contre informations au sujet de la mort, le 5 octobre 2019, du jeune Mvoe Dipita Alexandre Igor, élève en classe 4ème au collège Frantz Fanon de Yaoundé. Selon les premières rumeurs ayant circulé autour de cette disparition, l’adolescent serait mort après avoir reçu une sévère bastonnade administrée par les responsables de ce collège bilingue laïc. Démenti Faux, rétorque l’administration de l’établissement, dans un communiqué de presse publié le 11 octobre 2019.«L’élève Mvoe Dipita Alexandre Igor est admis en classe de 6è au collège Frantz Fanon en 2017 avec un dossier médical attestant sa dépendance à vie aux soins médicaux, un statut qui lui conférait une attention particulière de l’ensemble des enseignants de l’établissement. Argument qui, ajouté à l’assiduité du défunt, doublé de sa volonté forte et permanente à braver son handicap pathologique, lui ont ouvert les portes du succès au sein du collège», écrit le principal du collège, M. Essomba Alexandre Thomas.Il indique que les rumeurs faisant état de la mort de jeune Mvoe des suites de sévices corporels «sont inavérées et sans fondement». Le communiqué précise que l’élève est «décédé dans une formation hospitalière, ce après plusieurs jours d’absence à l’établissement pour cause de maladie». Enfin, le collège Frantz Fanon «se réserve le droit d’engager les poursuites judiciaires à l’endroit de tout propagateur de cette désinformation».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps