[Éducation] Huawei lance un tournoi de TIC avec 4 universités Camerounaises

Ils étaient plus de 40 étudiants à se livrer samedi aux premiers tests du programme « Huawei ICT Compétition », initiés par l’entreprise chinoise Huawei. Un calme de cimetière règne dans cette salle du Campus 3D de Polytechnique de Yaoundé, choisi comme cadre pour le déroulement des épreuves préliminaires. Chaque étudiant de façon minutieuse et sérieuse effectue cet examen donc la durée est d’une heure trente. Un second essai est accordé à tous les étudiants ayant ou non validés le test. Celui-ci permet soit de valider si on n’a pas atteint le minimum des points, soit d’améliorer sa note pour espérer faire partie des trois meilleurs de son établissement. Les quatre universités camerounaises partenaires de Huawei prenant part à cette compétition, sont: l’Ecole Nationale supérieure des Postes et des Télécommunications et des technologies de l’information et de la communication, l’Ecole nationale Supérieure de Polytechnique de Yaoundé, l’Université de Douala et l’Université de la Côte. Les sujets abordés durant ce premier test tournent autour des thèmes suivants : Routing and Switching, Security and Wlan. Pour cette première étape, il fallait enregistrer un minimum de 600 points et un maximum de 1000. Il faut préciser que le but ultime de cet examen n’est pas d’enregistrer le minimum demandé mais d’avoir le plus de points possibles. A la fin de l’exercice, quatre équipes constituées de trois meilleurs de chaque établissement partenaires seront retenues. Ces quatre groupes seront soumis le 15 février prochain à une épreuve de configuration de réseau lors de la deuxième étape (étape nationale). C’est au gagnant de cette étape, que reviendra la lourde responsabilité de représenter le Cameroun à la phase régionale de la compétition le 15 Mars prochain. Pour l’étudiant Ketchetien Tchoudjeuh Armel Rostand qui vient de rater ses deux essais, cet échec n’est que le résultat d’une mauvaise préparation. « L’épreuve était constituée uniquement de QCM, l’élève qui n’a pas réussi au test ne peut s’en prendre qu’à lui-même car nous avons pris ce programme trop à la légère et nous ne nous sommes pas assez préparés ». Pour cet étudiant de 4e année en Télécommunication à Polytechnique de Yaoundé, les formations en Télécom au Cameroun sont essentiellement théoriques, pour lui, c’était une aubaine au cas où il avait été pris de pouvoir mettre en pratique les enseignements reçus en classe et se perfectionner davantage. Toutefois il ne compte pas abandonner. Le Directeur des relations publiques de Huawei Cameroun, M. WUJING Benoit présent pour la circonstance promet que cette première compétition dédiée aux étudiants ne sera pas la dernière mais cela se fera désormais chaque année. « Grâce à Huawei ICT Académie, ce tournoi de TIC peut amener le Cameroun jusqu’au tournoi mondial. Chaque année le Cameroun aura son représentant en Chine dans le Huawei ICT Académie qui est un tournoi annuel labas. Le but de ce programme compte tenu du fait que nous comptions rester longtemps au Cameroun, est d’apporter notre soutien dans la formation des jeunes dans les domaines des TIC », déclare Directeur des relations extérieures de l’entreprise chinoise. Et le jeune Armel et certains de ses camarade qui ont ratés cette épreuve, compte bien un jour en être des représentants. Notons que ce même examen s’est déroulé à Douala les 15 et 16 janvier au Campus d’Akwa de l’Université de Douala. Ils a vu la participation de 90 étudiants sur les 180 préalablement inscrits.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps