[Économie]une solution diplomatique en vue dans l'affaire de l'or saisi à l'aéroport de Douala

L’ambassadeur d’Ethiopie a été reçu en audience mercredi, 25 septembre 2019 à Yaoundé, par Louis Paul Motaze, ministre des Finances. Le sujet est si préoccupant que Muguleta Zewdie Michael, ambassadeur d’Ethiopie au Cameroun, avec résidence à Abidjan en Côte d’Ivoire, a fait le déplacement de Yaoundé. Mercredi, 25 septembre 2019, le diplomate a été reçu par Louis Paul Motaze, ministre des Finances (Minfi). Au menu de l’heure et plus d’entretien entre les deux personnalités, la gestion de l’affaire qui oppose le Cameroun à l’Ethiopie à travers sa compagnie nationale de transport aérien. Le 3 août dernier, les Douanes camerounaises ont saisi 60 Kg d’or dissimulés dans des colis appartenant à Ethiopian Airlines, en transit à l’Aéroport international de Douala. Pour les deux parties, il est question de résoudre l’affaire de manière diplomatique et ce, dans l’esprit des bonnes relations qu’entretiennent les deux pays. « Nous sommes venus résoudre tout problème qui nuirait aux bonnes relations entre nos Etats », a déclaré l’ambassadeur d’Ethiopie. Un désir commun aux deux personnalités. « Nous saluons la venue de l’ambassadeur. Ethiopian Airlines est une fierté africaine, partenaire de la Camair-Co. Nous avons pris des dispositions en tenant compte de nos liens avec ce pays. L’ambassadeur en a été informé. Il en discutera avec le management de la compagnie », a annoncé le ministre, sans plus de précisions. Si aucune disposition envisagée lors de l’audience à huit clos n’a été communiquée, les textes en vigueur prévoient des amendes qui iraient jusqu’à la valeur de la quantité saisie, voire leur confiscation et leur remise au Trésor public, pour le compte du Cameroun. Soit environ 1,5 milliard de francs, à raison de 22 à 24 000 F le prix d’un gramme d’or en Afrique subsaharienne. Ont entre autres pris part à l’audience, Fongod Edwin Nuvaga, directeur général des Douanes camerounaises, ainsi que des responsables d’Ethiopian Airlines au Cameroun.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps