[Économie]une firme chinoise pour le développement d'un gigantesque projet infrastructurel

L’Etat du Cameroun a signé un mémorandum d’entente avec la société Bestway Finance Ltd et la société Austsino resources Group Ltd pour la construction d’une voie ferrée longue de 540 kilomètres devant relier la localité de Mbalam, site de l’exploitation du minerai de fer pour relier le port de Kribi où il est prévu la construction d’un port minéralier multimodal d’une capacité de plus de 100 millions de tonnes par an. D’un coût global de 5500 milliards de FCFA, environ 10 milliards de dollars, le projet devrait générer plus de 20 000 emplois directs et connexes. La phase de lancement des travaux prévu en fin 2021 devrait céder la place à la phase d’exploitation des gisements miniers en 2024 tandis qu’est prévue la construction de 1500 kilomètres de chemin de fer supplémentaires à l’horizon 2030.La signature de cet accord intervient suite à l’attribution le 30 novembre 2020 à Sangha Mining Development, de trois permis d’exploitation industrielle dits « Avima », « Badoma » et « Nabeba » ainsi que l’octroi de trois conventions minières d’exploitation à ladite société pour une durée de 25 ans. Des financements mobilisés par des partenaires financiers multilatéraux et bilatéraux au rang desquels la Chine dont la firme Austsino resources Group Ltd est chargée de la réalisation des travaux. A en croire ses promoteurs, il s’agit d’un projet intégrateur qui devrait avoir un impact sur le développement sous régional contribuant à l’essor des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) notamment le Congo dont le projet devrait relier les sites miniers d’Avima non loin de Pointe-Noire.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps