[Économie] Ressources : Les réserves du bloc Thali estimées à 63,3 milliards

Tower Resources a présenté, le 13 mars 2020, une version actualisée du rapport des réserves du bloc Thali, actif que l’entreprise britannique explore au large du Cameroun. Au niveau des ressources potentielles du bloc, le document, élaboré par la société de services britannique Oilfield International Limited (OIL), reprend les estimations publiées en novembre 2018. Le changement principal noté dans le rapport des réserves 2020 du bloc Thali concerne les ressources financières attendues de cet actif. Oilfield International table sur une valeur actuelle nette au taux d’actualisation de 10% (Net Present Value, NPV10) de 179 millions de dollars et une valeur monétaire attendue au taux d’actualisation de 10% (Expected Monetary Value, EMV10) de 143 millions de dollars à un cours moyen du baril de Brent de 68 dollars En s’appuyant sur un cours du baril en deçà de 44 dollars, Oilfield situe la valeur actuelle nette à 119 millions de dollars et l’EMV10 à 91 millions de dollars, contre des estimations de 118 millions de dollars (63,3 milliards de Fcfa) dans le rapport 2018 qui était basé sur une hypothèse de 71 dollars par baril. Tower Resources espère commencer le forage d’un premier puits – Njom-3 – sur le bloc Thali en juin 2020, sous réserves de certaines conditions financières, pour une première production de pétrole sur le bloc offshore en 2021. Le forage de Njom-3 vise à présenter l’épaisseur et les caractéristiques des réservoirs, et confirmer les débits attendus de ces derniers. Selon Jeremy Asher, président-directeur général de Tower Resources, la première phase de développement du bloc Thali cible l’exploitation d’environ 36 millions de barils de pétrole brut dont 18 millions de barils de ressources contingentes (volumes estimés présents dans le périmètre d’un champ découvert) et 18 millions de barils de ressources prospectives (volumes d’hydrocarbures supposés exister dans des accumulations non encore découvertes) à tester. Le bloc Thali (ancien bloc “Dissoni”) couvre une superficie de 119,2 km2 avec une profondeur des eaux allant de 08 à 48 mètres, dans le bassin sédimentaire du Rio del Rey, à l’est du delta du Niger.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps