[Économie] Prime au cacao de qualité : 115 millions pour 1471 producteurs dans la Lékié

La gratification du chef de l’État leur a été remise, hier à Batchenga, par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. Après Biakoua le 23 mars dans le Mbam-et-Kim et Makénéné le 26 du même mois dans le Mbam-et-lnoubou, la caravane de distribution de la prime offerte par le chef de l’État, Paul Biya, à la tête de laquelle se trouve le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, s’est rendue le 29 mars 2021 à Batchenga, dans le département de la Lékié, région du Centre. Pour cette troisième étape entrant dans le cadre de la mise en œuvre des très hautes instructions du président de la République en faveur des producteurs de cacao pour la campagne cacaoyère 2017-2018, c’est un montant de 115 621 870 Fcfa qui a été distribué à 1471 cacaoculteurs de la Lékié, qui se sont démarqués dans la production du cacao de grade 1, prisé sur le marché international. La cérémonie a connu la présence du gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, du préfet du département de la Lékié, Patrick Simo Kamsu, du sous-préfet de l’arrondissement de Batchenga, Emmanuel Petsopi, du maire de Batchenga, Hilaire Awono et des responsables de la filière cacao. Il convient de noter que le gouvernement, depuis quelques années, n’a pas lésiné sur les moyens ‘ pour améliorer la qualité du cacao dans le département de la Lékié. L’on peut citer, entre autres, le Programme d’éradication du séchage du cacao sur le goudron de 2013, avec la distribution de plus de 1000 bâches aux producteurs, le Programme d’appui à l’Organisation de la commercialisation du cacao (Aoc) visant à professionnaliser la commercialisation du cacao. Et, le Programme New génération en vue du rajeunissement de la force de production. C’est sans doute ce qui a permis à ce département d’occuper le premier rang en termes de bénéficiaires de la prime, et le deuxième en ce qui concerne le montant à primer. Sur le plan national, la région du Centre vient en tête avec 3660 bénéficiaires pour une prime totale de 416 787 070 Fcfa. Le Mincommerce, dans son discours de circonstance, a félicité les récipiendaires non sans les inviter à en faire bon usage. Compte tenu du fait que le cacao de grade 1 est devenu une exigence sur le marché international, le membre du gouvernement a exhorté les cacaoculteurs à conserver leur rang de leader, en persévérant dans la production du cacao de qualité. Sans toutefois oublier de leur marteler non seulement l’interdiction de la destruction des forêts, que les enfants ne doivent pas travailler dans les cacaoyères, mais également que l’intégration des jeunes et des femmes dans cette activité est un impératif. Il leur a également assuré que le calcul des primes pour les campagnes cacaoyères 2018-2019 et 2019-202Qest encours, et elles leur seront aussi payées. À son tour, le président du comité chargé du suivi du paiement de la prime de qualité, Michael Ndoping, -, par ailleurs directeur général de l’Office national du cacao et du café (Once), a adressé, à travers le Mincommerce, les remerciements au chef de l’État et au Premier ministre, Joseph Dion Ngute, pour la sollicitude constante à la filière cacao nationale et à ses organes. Quant au représentant- des producteurs de la Lékié, Léonard Essimi Ngah, il a rappelé au Mincommerce qu’ils ont besoin d’un encadrement perpétuel, d’une assistance régulière et des gestes de cœur comme celui-ci, tout en lui priant de transmettre leurs remerciements au chef de l’État. Pour rappel, l’opération de paiement effectif vise 5239 cacaoculteurs pour le compte de la campagne cacaoyère 2017-2018, pour un montant total de 774 025 721 Fcfa. Et, un tonnage global de 10 301 766 kg. Soit 70 Fcfa/kg de grade 1.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps