[Économie] près de 6 milliards fcfa perdus au port de Douala suite à un réseau de fausses factures

C’est un mode opératoire qui consistait à produire des factures portant des numéros de série correspondant à l’exercice de l’année suivante.Le quotidien Emergence en kiosque ce 28 août 2019 rapporte que l’Etat du Cameroun perd près de 6 milliards de FCFA, suite à un réseau de fausses factures préétablies, qui s’est installé au Port Autonome de Douala (PAD).D’après Emergence, ce mode opératoire consistait à produire des factures irrégulières portant des numéros de série correspondant plutôt à l’exercice suivant. «Le dépouillement des pièces de caisse et de la comptabilité a permis de constater que des factures avaient été établies en 2016 alors que l’exercice 2017 n’était pas engagé. Il en va de même pour celles relevant de l’année 2018 pour lesquelles des traces apparaissent en 2017».Notre confrère affirme que cette duplication des documents fait état de «près de 6 milliards de FCFA perdu par l’Etat du Cameroun». Seule la période allant de janvier à juillet 2017 a causé un préjudice de 137, 067 millions de FCFA, à l’Etat du Cameroun. Pour démanteler ce réseau de faussaires, «des milliers de pièces comptables ont été examinées pour la période allant de 2013 à 2017 avec au total, un bilan catastrophique». Pour le Tribunal Criminel Spécial, il s’agit d’une pratique qui remonte à très longtemps. «Du coup, cela laisse songeur sur l’ampleur des dégâts subis par le PAD, d’autant plus que ce n’est pas la première affaire concernant le port».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps