[Économie] Performance : 53 milliards de chiffre d'affaires pour les ports Camerounais en 2019

Le Port autonome de Douala, à lui seul, assure 90% du trafic maritime national. Cette plateforme portuaire accueille dans l’année quelques 3300 navires. 53 milliards de FCFA. C’est le chiffre d’affaires que l’ensemble des ports camerounais a engrangé en 2019. L’information est contenue dans le « Guide bilingue des potentialités économiques » publié l’an dernier. A l’en croire, cette somme a été enregistrée après la manutention de plus de 12 millions de tonnes de marchandises. Seuls les ports de Douala et Kribi fonctionnent au quotidien Le Cameroun compte au total quatre ports autonomes : Le Port autonome de Douala (PAD), Limbé, Kribi et un port fluvial à Garoua sur la Bénoué. Cependant, seuls les ports autonomes de Douala et Kribi fonctionnent au quotidien. A titre d’exemple, le PAD pour le moment, à lui seul, assure 90 % du trafic maritime national. A cela s’ajoute plus de 11 millions de tonnes de marchandises en 2015. Soit 75 % à l’importation et 25 % de tonnes à l’exportation. Cette plateforme portuaire accueille dans l’année quelques 3300 navires. Les 21 000 autres navires se déploient sur le cabotage et la pêche. Le PAK, acteur majeur dans l’économie camerounaise Pour rendre ses ports hyper compétitifs, le Cameroun a construit un port en eau profonde à Kribi (PAK). Le PAK, construit sur 26 000hectares, est constitué d’un port général avec un tirant d’eau de 16mètres. Lequel comprend un terminal à conteneurs, un terminal à aluminium, un terminal à hydrocarbures et un terminal polyvalent. Localement, le PAK se positionne comme un levier de facilitation des exportations de la bauxite. Des hydrocarbures et du fer. Cet espace portuaire dispose d’un tirant d’eau de 16,1 m -au-delà de la norme de 14,5 m- . Ce qui, à la longue, permettra à cette méga infrastructure de jouer un rôle majeur dans l’économie camerounaise.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps