[Économie] Pénétrante Est de Douala : vers la fin chantier est pour 30 novembre 2020

L’annonce est de Virginie Leukefack. C’est la directrice générale des travaux au ministère des Travaux publics. Les usagers de la pénétrante Est de Douala sont unanimes. Le chantier piétine d’où l’inquiétude de la société en charge de l’exécution des travaux. Magil puisqu’il s’agit d’elle, craint ne pas achever son contrat à temps pour de multiples raisons. En premier, la non disponibilité des fonds constituant la quote-part de l’Etat du Cameroun. « On joue la disponibilité des financements. Monsieur le ministre a pris des engagements. Nous avons finalisé et contractualisé un contrat commercial. Il nous reste la part financière. L’engagement que Magil a pris pour réaliser ces premiers travaux Magil. Nous avons besoin aujourd’hui de contractualiser et de terminer effectivement cette phase du contrat pour pouvoir continuer à travailler et respecter nos échéances », explique le directeur des travaux chez Magil. Il s’agit de Vincent Baraton. Présence des réseaux En mission sur le terrain, le 12 mars 2020, question de toucher du doigt les réalités du chantier, Emmanuel Nganou Djoumessi, le patron des travaux publics promet de mettre bientôt ce financement à la disponibilité de l’entreprise Magil. Au passage, Vincent Baraton met au-devant de la scène plusieurs autres difficultés. Notamment, la présence des réseaux. Ils estiment alors que ces réseaux plombent le travail de ses équipes. Ceci au même titre que les tombes au niveau de Yassa. Avec l’arrivée de la saison des pluies, il redoute le pire. Sur le coup, Virginie Leukefack, la directrice générale des travaux au ministère des Travaux publics informe que Nganou Djoumessi donne alors des instructions pour faciliter la tâche à l’entreprise Magil. Après ces instructions une bonne nouvelle, la fin du chantier de la pénétrante Est de Douala, est définitivement livrée le 30 novembre 2020.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps