[Économie] Nord :110 %de recettes réalisés les impôts en 2020

L’administration fiscale de la région a procédé au lancement de ses activités le 5 mars dernier. Le Centre régional des impôts du Nord a lancé officiellement ses activités dans la région du Nord pour le compte de l’exercice 2021 le vendredi 5 mars dernier. C’était dans le cadre d’un séminaire interactif avec les responsables des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) de la région du Nord et des établissements publics administratifs (EPA). Les travaux qui étaient présidés par le gouverneur de la région du Nord avaient pour thème l’« accompagnement des CTD-EPA dans le processus de décentralisation à l’aune des téléprocédures fiscales.» Les travaux portaient, sur les points suivants, les ressources fiscales affectées aux CTD-EPA, les obligations déclaratives des comptables publics et les modalités de téléprocédures fiscales en ce qui concerne les déclarations et les paiements. Les travaux ont ainsi rassemblé dans la salle d» conférence du Motel Piazza, lès conseillers régionaux, les magistrats municipaux de la région, les dirigeants des EPA de la région, le personnel des différents services du ministère des Finances dans la région et les opérateurs économiques, entre autres. Selon Ties responsables du Centre régional des impôts du Nord, les difficultés rencontrées sur le terrain et qui ont motivé la tenue de ces assises sont, entre autres, les retards récurrents dans les obligations déclaratives, les déclarations non accompagnées de moyens de paiements, le gonflement du stock des reste à recouvrer et la mauvaise interprétation des textes législatif et/ou règlementaires. Le Centre régional des impôts du Nord s’est donc fixé pour objectifs au terme des travaux de renforcer la citoyenneté des contribuables, d’améliorer la qualité des déclarations à souscrire, de minimiser le risque de surveillance des restes à recouvrer, de maîtriser les délais des procédures afin d’échapper à l’application des pénalités et intérêts de retards et rationnaliser les paiements des droits. Pour résoudre les problèmes identifiés, l’administration fiscale du Nord propose, entre autres, de rendre dynamique la plateforme de collaboration entre elle et les CTD-EPA, les acteurs .. du développement socio-économique de la région. Il s’agira également d’identifier et désigner des points focaux, vulgariser les textes sur les questions fiscales, multiplier les sessions de formations à l’endroit des comptables publics, leurs services financiers et juridique, les conseils fiscaux. Au cours de cet atelier, le chef de’“’Centre régional des impôts du Nord, Balise Mbarga révélé à l’assistance que l’institution régional qu’il dirige a réussi l’exploit de récolter en 2020, dans le cadre de la contribution au budget de l’Etat, la somme de 8 203 053 021 Fcfa pour des objectifs prévisionnels attendues de 484 700 000 Fcfa, soit un écart positif de 718 352 021 Fcfa en valeur absolue et un taux de réalisation de 110% en valeur relative. «Ce résultat est la somme de plusieurs efforts et c’est l’occasion pour moi de saluer l’ensemble des collaborateurs et des partenaires, ainsi que les autorités de la -région pour le soutien qu’ils nous ont apportés. Il faut noter que cela n’a pas du tout été facile du fait de nombreuses contraintes, notamment la pandémie à Coronavirus qui, a sévit et qui continue d’ailleurs de sévir dans le monde entier, touchant de plein fouet les activités des divers contribuables», explique Biaise Mbarga, chef dé Centre régional des impôts du’Nord. Pour l’exercice 2021 en cours, l’Etat a fixé à la région du Nord un objectifs de collecte de 8 220 100 000 Fcfa. La région du Nord compte à la date du 5 mars 2021, 4394 contribuables immatriculés dont 480 au régime réel, 1607.au régime simplifiés et 2274 à l’impôts libératoire.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps