[Économie]Les objets de lom pangar bientôt rétrocédes à l'Etat

Fruit de la coopération France-Cameroun, un centre de recherche et de valorisation des biens archéologiques collectés dans le cadre du Projet de construction du barrage de Lom Pangar est actuellement en cours d’aménagement à Bertoua aux fins de conservation et d’exposition de ces objets. Au-delà de l’énergie électrique, le barrage de Lom Pangar livre les secrets de l’histoire du Cameroun, principalement celle des peuples de la Vallée du Lom (Arrondissements de Belabo, Bétaré-Oya et Ngouraj qui accueille cet ouvrage. Au cours dune cérémonie officielle de rétrocession qui se déroulera à’Bertoua, chef-lieu de la Région de l’Est, en avril 2021, l’État du Cameroun, à travers le ministère des Arts et de la Culture (Minac), sera désormais le gardien des 100 917 objets archéologiques récoltés sur les 1 234 sites découverts par l’équipe d’archéologues camerounais, belges et centrafricains qui a réalisé l’expertise depuis 2014. Selon Dr Bienvenu Gouem Gouem, chef de la mission archéologique du projet, « ces objets couvrent presque tout le passé du Cameroun, voire de l’Afrique cen„ traie forestière, depuis la préhistoire jusqu’aux alentours des 18ème et 19ème siècles de notre ère ».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps