[Economie]les douanes saisissent 100 caisses d'alcool de contrebande en provenance de la Guinee

Dans le cadre du « Arrêter le commerce illégal « (Halcomi), déployé depuis plusieurs mois par le ministère des Finances, pour saisir l’espace commercial camerounais, les éléments de la douane, le 19 août 2021 à la place Ambam, région du sud, un envoi de 100 caisses de liqueurs de contrebande . Importées de Guinée équatoriale, ces liqueurs, apprend-on, n’étaient pas estampillées, comme l’exige depuis 2021 la réglementation en vigueur au Cameroun. Selon plusieurs acteurs du marché, la Guinée équatoriale et le Nigeria sont les principales plaques tournantes de la contrebande avec le Cameroun en raison de leurs frontières très poreuses. Cette confiscation de liqueurs intervient au moment où le Cameroun recherche un prestataire pour fournir de nouveaux autocollants plus sûrs, pour l’estampillage des vins, liqueurs, spiritueux et cigarettes. Selon la Direction du Trésor, les vignettes les plus sécurisées sont destinées à absorber davantage les milliards de FCFA que le fisc camerounais perdent chaque année à cause de la contrebande et de la contrefaçon. .

Website to visit

Social

  • Mobile Apps