[Économie ]le maire de kumba veut plus de routes goudronnées

A la faveur du contentieux post – électoral relatif aux élections municipales et législatives du 09 février 2020, Grégoire Mezwuno a été porté à la tête de l’exécutif municipal de Kumba ( département de la Meme, region du Sud-Ouest Cameroun), le 22 octobre dernier.Et même si sa consécration a coïncidé avec la fusillade qui a fait sept morts parmi les élèves du Mother Francisca International Bilingual Academy du quartier Fiango à Kumba, le nouveau maire reste optimiste pour sa ville. Avant même son installation officielle, Grégoire Mezwuno le nouveau maire de Kumba, a déjà une idée claire de ce qu’il veut faire de sa ville. Pour lui, Kumba a plus besoin d’infrastructures, notamment des routes bitumées. Grégoire Mezwuno n’hésite pas à confier qu’en tout, la ville de Kumba ne compte que quatre routes goudronnées. Aussi, ne compte-t-il pas baisser les bras, et veut doter Kumba d’une voirie comme celle de la ville de Limbe ou de Garoua.” En ma qualité de consultant, je pense maintenir des routes en terre pour que les taxis et les motos puissent y circuler sans problème. Deuxièmement, le problème de l’eau est crucial. Je voudrais que l’on retrouve l’eau dans toute la ville de Kumba, afin de faciliter son développement”, fait savoir Grégoire Mezwuno. L’électricité tient aussi une place importante dans son projet de développement. Elle devrait selon lui, contribuer à l’amélioration du climat sécuritaire pendant la nuit, et booster les activités génératrices de revenus des populations. A cet effet, le nouveau maire de Kumba dont l’installation officielle est toujours attendue, affirme collaborer avec le gouvernement, pour la réalisation des projets de développement de Kumba. Le développement étant pour lui, un facteur nécessaire pour dissuader les populations à se soulever. En dépit des actes de criminalité des miliciens séparatistes, le maire de Kumba fait savoir que les populations voient d’un bon oeil, les élections régionales du 06 décembre 2020. ” C’est avec beaucoup de joie que les populations de Kumba reçoivent l’accélération du processus de décentralisation. Et étant la voix de Kumba, je voudrais dire merci au président Paul Biya pour cette décision d’accélération du processus de décentralisation qui depuis 1996, avait été conclu. Nous attendons juste les 15% dont nous avons parlé”, dixit Grégoire Mezwuno. Très optimiste, le nouveau maire de Kumba donne rendez-vous pour remarquer l’état de développement de Kumba, à la fin de son mandat. Grégoire Mezwuno lance enfin un appel à tous les ressortissants de Kumba du Cameroun et de la diaspora, pour une synergie d’actions pour la paix et le développement de la ville, en leur proposant de lui venir en appui selon l’angle de développement jugé approprié, afin de devenir plus forts dans l’unité.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps