[Economie]le feicom octroie 750 millions à trois municipalités

La répartition de cette enveloppe prévoit une dotation de 532,498 millions de Fcfa pour la Communauté urbaine de Ngaoundéré pour la construction de trente-deux logements et 108,420 mil-lions de Fcfa respectivement pour les communes de Diang et d’Angossas, pour la construction de huit logements dans chaque commune. « Le comité a procédé à l’examen des demandes de financement soumises par les Communes pour la construction des cités municipales dans le cadre de la 2ème ligne d’un montant de crédit de 20 milliards de Fcfa consentie au Feicom par le CFC pour la poursuite du PCCM. A cet effet des financements à hauteur de sept cent quarante-neuf millions trois cent trente-huit mille quatre cent (749 338 400) Fcfa ont été accordés… », peut-on-lire dans un communiqué rendu public par le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom). Les bénéficiaires ici sont la Communauté urbaine de Ngaoundéré et les communes de Diang et d’Angossas (toutes deux dans la région de l’Est). Elles ont été déclarées bénéficiaires de cette enveloppe, à l’issue de 19e session du Comité de pilotage du Programme de construction des cités municipales (Pccm), qui s’est tenue le 30 juin 2021, à la Direction générale du Feicom. Ceci en présence du Directeur général Adjoint du Crédit foncier du Cameroun (CFC), des représentants du ministère de l’Habitat et du développement urbain, de la Décentralisation et du développement local, des Finances et des Domaines, du cadastre et des affaires foncières, de l’Eau et de l’énergie et des Communes et villes unies du Cameroun. Dans le détail, la répartition de cette enveloppe prévoit pour la Communauté urbaine de Ngaoundéré 532,498 millions de Fcfa pour la construction de trente-deux logements et 108,420 millions de Fcfa respectivement pour les communes de Diang et d’Angossas, pour la construction de huit logements dans chaque commune. Avant ces trois collectivités, et toujours dans le cadre du Programme de construction des cités municipales (Pccm), les communes de Dschang et de Ngoulmakong avaient bénéficié de 714,511 millions de Fcfa. Soit respectivement les sommes de 468,214 millions et 273, 296 millions de Fcfa. Les projets de cités municipales retenus ici devront être mis en œuvre suivant le concept « ville-jardin », qui aborde une autre échelle d’urbanisation, celle d’un quartier qui comprend en plus des logements, des équipements socio-collectifs et des infrastructures de proximité. Avec un accent mis sur l’espace public en tant que vecteur de socialisation à travers des jardins partagés, des promenades urbaines et des espaces verts qui contribueront à créer un cadre de vie agréable. Pour rappel, Le Pccm a pour objectifs de créer des quartiers attractifs et agréables à vivre au sein des communes et offrir des logements décents et économiques aux populations. Ayant bénéficié d’une ligne de crédit de 20 milliards de Fcfa du CFC, le Pccm, s’inscrit dans l’opérationnalisation de la Stratégie nationale de développement 2020-2030, qui prescrit d’accroitre substantiellement l’offre publique de logements en lien avec le déficit estimé à plus d’un million d’unités et de promouvoir le partenariat dans la construction desdits logements.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps