[Économie ]Le Cameroun signe un accord avec les émirats pour appuyer Camair-co

Cette nouvelle coopération contribuera également à stimuler les échanges économiques et commerciaux entre les deux pays. Un avion de la Cameroon Airlines Corporation. Jean Ernest Ngallé Bibehé, ministre camerounais des Transports (Mintrans), a procédé le 10 mars 2019 à Dubaï, à la signature d’un accord de transport aérien entre le Cameroun et les Émirats arabes unis. Selon le communiqué officiel rendu public à cet effet, cet accord a été paraphé entre les deux États en avril 2015. Il contribuera non seulement au développement de l’aviation civile, à travers l’établissement des services aériens entre les deux pays, mais aussi stimulera les échanges commerciaux avec la ville émiratie de Dubaï. En effet, devenue une sorte de gigantesque usine pour l’Afrique, la ville émiratie de Dubaï est le point de ravitaillement de nombreux commerçants camerounais. Ils y importent toute sorte de produits pour achalander les étals des marchés locaux. D’autres parts, apprend-on, cette coopération bénéficiera à la compagnie aérienne nationale camerounaise Camair-Co, notamment en matière de trafic généré par la compagnie Émirats Airlines qui permettra à « L’Etoile du Cameroun » de capter le flux fret et passager pour le redistribuer à l’intérieur du Cameroun. Mais aussi, dans la sous-région Afrique Centrale, niche de développement de ladite compagnie. En outre, durant leur séance de travail à Dubaï, le ministre Ngale Bibehe et le vice-président de la compagnie aérienne Émirats Airlines ont envisagé la possibilité d’accompagner Camair-Co par la fourniture d’aéronefs, l’assistance technique et le renforcement des capacités du personnel.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps