[Économie] La Sonara en quête de 700 milliards pour la restructuration

Ce financement permettra la reconstruction de l’usine endommagée par un incendie le 30 mai 2019 et à l’apurement de sa dette estimée à 450 milliards dé francs CFA. Les études d’évaluation de l’incendie survenu le 31 mai 2019 à la Société Nationale de Raffinage (Sonara) sont claires. L’unique raffineur du Cameroun a besoin de 700 milliards de francs CFA pour sa restructuration. D’après le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, cet argent comprend l’apurement de la dette évaluée à 450 milliards et 250 milliards pour la réhabilitation des installations. « Les premières évaluations des cabinets d’études qui se sont intéressés à ce dossier situent le coût des réhabilitations autour de 250 milliards de francs CFA. Des négociations sont d’ores et déjà engagées avec des partenaires techniques et financiers qui ont manifesté leur intérêt pour la réhabilitation de cette raffinerie. Cependant, la finalisation de ces négociations reste tributaire de ia restructuration de l’importante dette de la Sonara. Le gouvernement est à pied d’œuvre pour bouder cette opération de restructuration et permettre d’amorcer un amortissement progressif de cette dette », apprend-on. 26 milliards déjà mobilisés Mais pour l’instant, le gouvernement a d’ores et déjà mobilisé 26 milliards de francs CFA dans le cadre de la nouvelle ligne mise en œuvre dans la structure des prix des produits pétroliers. Elle consistait à faire bénéficier à l’unique raffinerie d’une dotation de 47,88 francs CFA pour chaque litre de produits pétroliers consommés à la pompe. Des levées de fonds en vue Le gouvernement envisage en outre de faire recours au marché monétaire pour mobiliser les 700 milliards dont la Sonara a besoin pour sa survie. Il compte également se tourner vers ses partenaires bilatéraux et multilatéraux. A en croire certaines sources proches du dossier, le plan gouvernemental de levée de fonds prévoit un ensemble de dispositifs intégrant à la fois le rééchelonnement de la dette de la Sonara sur une période de cinq ans. « Des négociations sont d’ores et déjà engagées avec des partenaires techniques et financiers qui ont manifesté leur intérêt pour la réhabilitation de cette raffinerie. Cependant, la finalisation de ces négociations reste tributaire de la restructuration de /importante dette de la Sonara plus de 700 milliards de FCFA, NDLR). Le gouvernement est à pied d’œuvre pour bouder cette opération de restructuration et permettre d’amorcer un amortissement progressif de cette dette», a déclaré le Minée le 1er décembre 2020 à l’Assemblée nationale. Notons que le grave incendie survenu à la Sonara en mai 2019 avait totalement endommagé 4 des 13 unités de production et détruit partiellement 4 autres.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps