[Économie]la sonamine se dote d'un budget de 3,7 milliards fcfa pour démarrer ses activités

Ce montant voté au terme d'un conseil d'administration tenu le 22 juin 2021 à Yaoundé, compte pour l'exercice 2021 en cours. 6 mois après sa création, la Société nationale des mines (Sonamines) a tenu son tout premier conseil d’administration le 22 juin dernier à Yaoundé. La session était présidée par Blaise Moussa, le Président du conseil d’administration de cette nouvelle entreprise publique. Parmi les points inscrits à l’ordre du jour du conclave que rapportait Serge Hervé Boyogueno, le Directeur général, figurait l’adoption du budget de l’entreprise au titre de l’exercice 2021. Il a été finalement arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 3,7 milliards de FCFA. Il s’agit du premier budget de la Sonamines voté deux mois après la nomination de ses organes dirigeants. «Cette session du conseil d’administration consacre la mise en place structurelle et le démarrage effectif de la Sonamines à travers l’adoption des textes et des premiers outils de pilotage stratégiques et opérationnels», a indiqué Blaise Moussa, dans un communiqué sanctionnant le conseil d’administration. La session a également débouché sur l’adoption des résolutions au démarrage de la Sonamines : le budget et le plan d’actions prioritaires notamment. Ce, PCA, «afin de mener à bien la canalisation de l’or, la promotion de l’information géologique et minière, ainsi que le suivi des activités d’exploration et d’exploitation minière». Par ailleurs, quatre commissions internes ont été créées au terme du conseil d’administration auquel assistait également Fru Jonathan, le Directeur général adjoint de la Sonamines: la Commission de la stratégie, la Commission de l’audit et de la gouvernance, la Commission de la commande, et la Commission de l’environnement et des questions sociales. Créée le 14 décembre 2020, la Sonamines a pour mission de développer et de promouvoir le secteur minier au Cameroun à l’exception des hydrocarbures et des substances des carrières, et de gérer les intérêts de l’Etat dans ce domaine. Elle assure à titre exclusif, sur l’ensemble du territoire national, les opérations d’achat et de commercialisation de l’or et du diamant, suivant les modalités fixés par voie réglementaire.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps