[Économie ]la sodecao octroie 5 millions de plants aux cacaoculteurs

La Société de Développement du Cacao (Sodecao) va procéder, dans le cadre de la campagne cacaoyère 2020-2021, à la distribution de 5 millions de plants. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du plan stratégique de l’entreprise sur la période 2020-2027. Il s’agit notamment des plants de cacaoyers hybrides à haut rendement, résistant à la pourriture brune et aux attaques d’insectes, et disposant des caractéristiques physiques recherchées par les industries chocolatières. Ils seront distribués dans les prochains jours aux cacaoculteurs de tous les bassins de production du pays. La dotation de la campagne en cours est plus importante que celle de la précédente, qui était alors de 4 millions de plants. Le lancement de la campagne cacaoyère 2020-2021, qui a eu lieu le 13 avril dernier, dans la commune de Ambam, département de la Vallée du Ntem région du Sud, a été l’occasion pour le Directeur général de la Sodecao, Jean Claude Eko’o, d’inviter les différents cacaoculteurs à présenter leurs demandes pour l’acquisition de ces plants. Il a par la même occasion, rassuré les producteurs de l’augmentation du nombre de plants pour la prochaine campagne cacaoyère. Ceci grâce à toutes les innovations mise en place récemment, notamment le système d’approvisionnement en eau des pépinières. Plan de relance stratégique La remise de ces plants de cacao, s’inscrit dans le cadre du plan de relance stratégique de la Sodecao. Entre production de cabosses semences, accompagnement des producteurs, et aménagement des terres cultivables, la Sodecao sur la période 2020-2027, entend redonner fière allure au cacao « Made in Cameroon ». Le plan en question se décline de façon opérationnelle en 5 principaux objectifs : la production de 500 000 cabosses semences à l’horizon 2027 et de 12 500 000 plants pour la même période, l’accompagnement de 100 organisations de producteurs depuis l’année 2020, et enfin l’ouverture chaque année de 50 kilomètres de pistes d’accès et de parcellisation. Des réalisations qui s’évaluent à 30 milliards de FCFA. En effet, la filière cacao fait face à plusieurs problèmes, tels que le manque de moyens et de personnels qualifiés pour une prise en charge efficace des producteurs. Selon un diagnostic posé par la Sodecao en vue de relancer la filière, il est établi qu’il existe 600 000 petits producteurs de cacao, pourtant l’assistance de la Sodecao couvre moins de 2000 producteurs. Outre ce problème, les appuis et les interventions de la Société restent dérisoires dans la mesure où les demandes exprimées sont de plus en plus fortes. Le nouveau plan stratégique va ainsi permettre à la nouvelle dynamique de la Sodecao d’améliorer les rendements des exploitations cacaoyères, de rendre attractif le cacao camerounais en incitant de nouvelles cibles à la cacaoculture et aussi redynamiser la bonne gouvernance de la société en améliorant les capacités opérationnelles de cette structure.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps