[Économie]la grande Bretagne passe en revue ses investissements au Cameroun

La tournée de James Duddridge vise à dresser un état des lieux des projets britanniques au Cameroun, ainsi qu'à explorer de nouvelles opportunités de partenariat économique, après la sortie du Royaume Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord de l'Union Européenne intervenue le 1er janvier 2021. Les relations commerciales entre le Cameroun et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ont changé de paradigme depuis le 1er janvier 2021, date officielle d’entrée en vigueur du Brexit. A la faveur de cette situation nouvelle, les deux gouvernements ont entamé des pourparlers bilatéraux consécutifs sur divers plans. Le Cameroun et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord, respectivement représentés par Alamine Ousmane Mey, le Ministre de l’économie, du plan et de l’aménagement du territoire (Minepat) et S.E Rowan James Laxton, Haut-Commissaire du Royaume-uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord au Cameroun, ont signé, le 28 décembre 2020 d’un Protocole d’entente concernant des arrangements particuliers pour l’application des effets de l’Accord intérimaire établissant un Accord de Partenariat Economique (APE) entre les deux pays. Protocole d’entente sanctionné, le 9 mars 2021, par la signature entre les deux États, d’un Accord de partenariat économique bilatéral.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps