[ÉCONOMIE ]la dette de camtel culmine à 576,6 milliards fcfa

L’opérateur historique des télécommunications du Cameroun, la Cameron Telecommunications, place l’année 2020 sous le signe de « la Consolidation et de l’Extension ». C’est ce que la directrice générale de Camtel, Judith Yah Sunday épouse Achidi, a expliqué ce 14 février 2020 à Yaoundé alors qu’elle présentait sommairement la stratégie de l’entreprise pour l’année 2020. Cérémonie couplée à la présentation des vœux 2020 de son personnel. De prime abord, Judith Yah Sunday indique avoir fait des « constats alarmants » à son arrivée à la tête de l’entreprise. Car, dès l’entame de son mandat, elle a commandé un audit afin de procéder à un état des lieux et définir la ligne managériale en fonction des résultats et du contexte de l’entreprise. Ce qui lui a permis d’établir un diagnostic de l’entreprise suivi d’une ébauche d’orientation stratégique ressortant les forces et surtout les faiblesses de l’institution, « dont de nombreuses sont d’ordre structurel, à l’instar de la dette d’environ FCFA 576,6 milliards de francs Cfa », fait savoir la DG. L’amélioration des performances de Camtel en 2019 (+ 21 % de recettes d’exploitation par rapport à l’année 2018 selon Judith Yah Sunday ), a permis d’éponger une partie importante de la dette sociale de l’entreprise envers de multiples acteurs. Envers l’Etat à travers les impôts et autres taxes ; envers la CNPS par la régularisation des arriérés de cotisation datant de plusieurs années ; envers le personnel avec la liquidation des arriérés de salaires et enfin avec le paiement progressif des droits dus aux retraités et aux partenaires « dont les nombreuses créances sont progressivement réglées », énumère Judith Yah Sunday. Les deux axes stratégiques de Camtel Face donc aux « constats alarmants » observés, sous l’encadrement de la tutelle et du Conseil d’administration, il a été adopté, au terme d’un séminaire regroupant le Top Management de l’entreprise, deux axes stratégiques majeurs devant orienter les activités de Camtel pour la période 2019-2025 : « customer centricity » et « change management ». Axes déclinés en trois phases : la stabilisation et la relance en 201 9; la consolidation et expansion de 2020 à 2021 ; et devenir le leader de la transformation numérique de 2022 à 2025. « Lesdits axes mettent le client au cœur des préoccupations, assurent la gestion du changement tout en garantissant la préservation de l’objet social de Camtel », précise Judith Yah Sunday. Pour réussir l’année 2020 placée sous le signe « Consolidation et Extension », la DG explique que la stratégie de Camtel s’appuiera sur ses finances, ses clients, ses processus et ses ressources humaines. Au plan financier, la DG vise la production d’un chiffre d’affaires de 115,2 milliards de F.Cfa et le recouvrement d’au moins 95% de ses créances. Pour cela, Judith Yah Sunday, qui envisage par ailleurs mettre en place le budget programme cette année, engage ses collaborateurs à poursuivre et achever la fiabilisation de la facturation et des liaisons spécialisées ; à accélérer la commercialisation des services prépayés ; à améliorer la monétisation des capacités des câbles sous-marins et de l’infrastructure de transport et aussi à poursuivre le lobbying en vue de l’octroi des Licences à CAMTEL dans ses domaines d’activités.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps