[Économie ]la banque nationale de la Guinée équatoriale s'installe au Cameroun

La date d’ouverture de l’établissement financier n’est pas encore connue, mais l’arrêté du 10 novembre 2020 du ministre camerounais des Finances, délivrant un agrément pour l’ouverture d’une filiale locale de la banque nationale de la Guinée-équatoriale (Bange Bank), dénommée Bange Bank Cameroun (Bange Cmr S.a.), marque la fin d’un long parcours du combattant entamé depuis juin 2019. D’entrée, il convient de rappeler que la banque classée dans la catégorie banque universelle dont Louis Paul Motaze vient d’autoriser l’installation en terre camerounaise avait obtenu le 30 juillet 2020, l’avis conforme de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) pour exercer au Cameroun à travers sa filiale Bange Cmr S.a. Une semaine plus tard, le 5 août 2020, c’est le ministre du Commerce (Mincommerce) Luc Magloire Mbarga Atangana, qui lui délivrait l’agrément commercial. Un acte qui, expliquait alors le ministre Louis Magloire Mbarga Atangana «facilite l’immatriculation au crédit immobilier, exigé pour toute personne physique ou morale étrangère ou alors si le capital est détenu majoritairement par les étrangers», étant entendu, ajoutait-il, que toute société commerciale, quel que soit son secteur d’activité, doit préalablement obtenir ladite licence pour que soit rendue possible son inscription au registre du crédit commercial et de la propriété mobilière. L’obtention de cette licence est obligatoire pour Bange Bank Cameroon S.a., en vertu de la loi n° 2015/018 du 21 décembre 2015, qui réglemente les activités commerciales au Cameroun, puisqu’elle est détenue majoritairement par des équato-guinéens, étant donné que le président de son conseil d’administration Manuel Osa Nsue Nsua et le directeur général Emilio Moyo Avoro sont citoyens de Guinée équatoriale. Le décret établit que «la licence précitée est accordée à Bange Bank Cameroon S.a. pour ses opérations dans le secteur bancaire, dans le strict respect des lois et règlements en vigueur». Après cette licence, l’établissement devait, au prélable, encore obtenir l’agrément des autorités monétaires que sont la Commission bancaire centrafricaine (Cobac) et le ministère des Finances du Cameroun. Raison pour laquelle en juin 2019, dirigée par l’ambassadeur équato-guinéen Anastaseo Asumu Mum Munos, une délégation de Bange a rencontré le ministre camerounais des Finances Louis Paul Motaze, à Yaoundé. A l’issue des entretiens confidentiels, Ebe Mba, président du conseil d’administration de Bange, a déclaré à la presse que la banque était sur le point de lancer les démarches nécessaires pour remplir les critères relatifs à l’ouverture d’une filiale au Cameroun pour ouvrir une filiale au Cameroun. Ce qui est désormais une réalité. Dans cette optique, le Minfi, Louis Paul Motaze, a signé le 10 novembre dernier, trois arrêtés portant agrément des directeurs généraux adjoints (Dg-a) et d’un directeur général de la banque, après avis conforme de la Cobac, du 30 juillet 2020.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App