[Économie]l'UBA accorde un prêt de 3,2 milliards fcfa à la Mairie de Douala

La convention de financement a été signée ce 4 juin 2021, à Douala, entre Jude Anele, l’Administrateur Directeur Général de UBA Cameroon et le Dr. Roger Mbassa Ndine, le Maire de Douala. La toute première sortie publique de Jude Anele, l’Administrateur Directeur Général de la United Bank of Cameroon (UBA), a été effectuée ce 4 juin 2021 à la Communauté urbaine de Douala (CUD), après sa prise officielle de fonction ce 18 mai 2021. La banque panafricaine et la plus importante collectivité territoriale du Cameroun ont scellé un partenariat relatif au Projet de développement des villes inclusives et résilientes (PDVIR) dans la ville de Douala. Projet qui vise à améliorer l’accès des populations aux services de base dans les arrondissements de Douala 3ème et Douala 5ème. Pour l’Administrateur Directeur Général de UBA Cameroon, «la banque remplit son rôle d’accompagnement des pouvoirs publics dans les projets de développement et l’amélioration du cadre de vie des populations ». Le prêt de 3,2 milliards de FCFA accordés par UBA Cameroon à la Communauté urbaine de Douala sera particulièrement destiné à l’indemnisation et la compensation au titre de fonds de contrepartie exigés par la Banque mondiale, conditionnalité préalable au lancement des travaux de ce vaste programme. Le financement accordé par UBA Cameroon, permettra à la Communauté urbaine de Douala de lever un financement de 43,1 milliards de FCFA auprès de la Banque mondiale pour la réalisation du PDVIR. Jude Anele a par ailleurs réaffirmé l’engagement de UBA Cameroon de faire de la capitale économique une «smart city». Le Directeur général de UBA Cameroon était accompagné d’Okolawole Kehinde, le Directeur des opérations de UBA Cameroon, Jean Paul Tchoungui, le Directeur de crédit, Moustafa Biondokin, le Directeur régional et d’Alain Yepta, le Chef d’Agence UBA de l’Université de Douala. Avec cet accompagnement majeur, UBA Cameroon s’inscrit dans une dynamique de soutien des collectivités territoriales décentralisées camerounaises dans leur projet de proximité au bénéfice des populations : «il ne peut avoir de croissance et de développement sans un cadre de vie sain et approprié, sans des infrastructures de base adéquates », a ajouté Jude Anele.Le PDVIR permettra en effet à la ville de Douala d’effectuer des travaux de construction de voiries, de réaménagement des ouvrages de drainage structurants, de réaliser des activités de proximité, d’appui institutionnel, la construction d’une station de traitement de boues de vidange à Ngombe, Douala 5ème. «Je remercie vivement la Banque UBA Cameroon qui démontre à travers ce partenariat son ancrage de citoyenneté. Ce projet vise à améliorer la gouvernance et l’accès aux infrastructures dans des zones urbaines sélectionnées, en particulier pour les quartier sous-équipés. Il également question d’accroître le résilience de la ville et des populations aux aléas naturels et autres crises éligibles », a indiqué à cette occasion ‘e Dr. Roger Mbassa Ndine, le Maire de Douala.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps