[Économie] Financement du budget : le Cameroun mobilise 28 milliards de FCFA

Sur 35 milliards de recherchés, le pays qui n’a obtenu qu’une partie vient tout de même de confirmer sa maîtrise du marché monétaire par cette opération conclue au taux de 3,4%. L’ETAT est reparti sur le marché monétaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac) le 18 novembre 2020 pour lever une enveloppe de 35 milliards de FCFA, par émission d’obligations du Trésor assimilables (OTA) de 2 ans de maturité au taux d’intérêt de 3,4%. L’opération qui s’est déroulée auprès des 21 banques et établissements financiers agréés comme spécialistes en valeur du trésor (SVT), n’a pas permis de mobiliser tout le montant escompté. Le Trésor public camerounais n’a finalement retenu que 28 milliards de FCFA, alors que le total des soumissions des investisseurs a atteint 30,1 milliards de FCFA. En clair, le Trésor public s’est refusé d’encaisser une enveloppe supplémentaire de près de 2 milliards de FCFA. Selon certaines sources au ministère des Finances, ce souci de servir des taux d’intérêt à la fois attractifs pour les investisseurs et ne pouvant pas asphyxier l’État, permet aujourd’hui au pays de lever des fonds sur le marché monétaire à des taux d’intérêts très plus bas dans la zone Franc sur toutes les maturités. La levée de fonds du 18 novembre dernier fait partie d’un vaste programme d’émissions de titres publics au travers duquel le Cameroun entend mobiliser une enveloppe globale de 180 milliards de FCFA sur le marché monétaire au 4ème trimestre 2020. Selon les prévisions gouvernementales, la majeure partie de l’enveloppe, soit 120 milliards de FCFA, sera mobilisée au moyen d’émissions de titres publics de long terme. Selon la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, le Cameroun lève des montants à des taux largement en dessous de la moyenne Cemac. Ceux-ci étaient de 2,8% au deuxième trimestre 2020, en hausse de 40 points par rapport à la même période il y a un an, contre 5% en moyenne en zone Cemac. Les emprunts à plus d’un an sont passés de 4,85% au deuxième trimestre 2019 à 5,78% un an plus tard. Cette mobilisation rentre dans le cadre de la campagne du Cameroun pour le 4ème trimestre sur le marché des capitaux. Si l’opération du 4ème trimestre est bouclée à 100%, le Cameroun aura mobilisé plus de 700 milliards en une année.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps