[Économie] Factures d'électricité : Les confessions d'Eneo sur les quittances

Dans une récente interview publiée par Eneo le 19 décembre dernier, le nouveau Dg de la filiale camerounaise du Britannique Actis, Eric Mansuy reconnaît des irrégularités dans la facturation. Le service électrique connait Lades perturbations, les clients d’Eneo n’ont pas d’énergie mais, il arrive très souvent qu’à la fin du mois on leur présente encore des factures comme en période normale. Qu’est-ce qui explique cela ? » Eric Mansuy répond : « Pour ce qui est de la facturation, il est important de préciser qu’une facture ne comptabilise que ce que le client a effectivement consommé. Quand vous n’êtes pas alimenté, votre compteur ne tourne pas. Il peut arriver qu’un client estime que ses consommations sont trop élevées. Dans ce cas, comme le prévoit le Règlement de service, il devra saisir Eneo via son agence de rattachement ou sur nos plateformes numériques (MyEa-sylight, Twitter, Facebook, notamment ». Le Dg D’Eneo ajoute : « Par ailleurs, nous avons multiplié les réformes procédurales, organisationnelles et technologiques pour permettre la facturation la plus fidèle possible. C’est ainsi que les compteurs intelligents sont introduits dans le réseau, par exemple. Malgré ces efforts, nous reconnaissons qu’il peut avoir des problèmes chez certains clients. Nous les gérons au cas par cas, et continuons de tirer les leçons pour améliorer nos système et processus». M. Mansuy précise que, l’une des raisons pour lesquelles Eneo a introduit la solution prépayée est de progressivement se défaire de la facturation. Plaintes de nombreux usagers Non seulement, le client ne stresse plus dans l’attente d’une facture, mais en plus il est autonome, change ses habitudes et prend le contrôle de ses consommations, qu’il peut gérer de manière efficiente en activant quand il le faut le levier économie d’énergie. La confession à demi-mots de ce responsable vient remettre au goût du jour les plaintes de nombreux usagers qui ne reconnaissent pas souvent la facturation qui leur est imputée à la fin du mois. Au point où certains ont saisi la Justice pour demander réparation. Un avocat à Yaoundé, déclare qu’ils représentent en ce moment plusieurs clients qui se sentent floués dans la facturation de l’électricité. Pour sa part, Eneo continue de penser que c’est l’installation de compteurs intelligents qui peut être la solution dans les différends liés aux quittances d’électricité. «En dépit des difficultés logistiques observées en début d’année [2019], le rythme d’exécution s’est fortement accéléré au cours des dernières semaines. Cela crée ainsi beaucoup d’espoir pour la réalisation de l’objectif annuel d’installation de 20000 compteurs prépayés et 40 000 compteurs communicants postpaid», avait indiqué en 2019, le top management d’Eneo. Le nombre de compteurs intelligents devait donc être multiplié par 40 en 2019 par rapport à 2017. Cette année-là, l’entreprise chargée de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun revendiquait l’installation de 500 compteurs intelligents à Douala et Yaoundé. Les compteurs intelligents en cours d’installation sont liés au «Metering Management Systerïi» (Mms), un système de téléacquisition des index des compteurs. Cette plateforme, acquise depuis 2009, permet de relever les index de compteur à distance.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps