[Économie] Énergie électrique : l'État doit une ardoise de plus de 25 milliards de FCFA à Eneo

Dans un rapport recemment rendu public, Energy of Cameroon(Eneo) explique les raisons de ses echecs et lance une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation des consommateurs au regard de la crise aiguë de liquidités à l’origine du déséquilibre dans le secteur. Dans son rapport d’activutés de l’année 2018, la filiale du fonds d’investissement britannique Actis affiche un déficit net de trésorerie d’environ 25 milliards FCFA et n’a pu, comme c’est le cas depuis 2007, distribuer de dividendes à ses actionnaires dont 44% pour l’État et 5% pour le personnel. Ledit document indique également que 6% des factures n’ont pu être recouvrées pendant la période étudiée avec comme plus gros débiteur l’État, représentant quelque 25 milliards FCFA sur un total global de 191 milliards FCFA, 75,5 milliards FCFA de ces créances étant considérées comme hypothétiques par l’opérateur.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps